Contemporaines ? Bien sûr ! Comme toutes
les maisons construites à notre époque

Laissons-nous tenter par la tautologie. Ce devrait une évidence : par essence, la maison contemporaine utilise des matériaux, des techniques, des procédés propres à son époque (époque où elle est construite). Une maison contemporaine d’aujourd’hui ne sera donc pas la même qu’une maison contemporaine du siècle dernier ? Alors, non ! Et oui ! Une chaumière normande ne peut-elle pas être « maison contemporaine » ? Eh bien, si ! On construit toujours de fort belles chaumières, pour lesquelles on utilise des matériaux contemporains telle la paille (sourire : oui, la paille est contemporaine de notre époque ; oui, le lin itou), l’isolation, le mode de chauffage, l’utilisation des ressources naturelles, la recherche du moindre impact écologique, la conquête de la lumière : tout ça c’est évidemment très contemporain. On connaît de superbes maisons des plus « contemporaines » construites en pierre de pays.

Le lecteur l'aura compris : nous forçons le trait pour démontrer qu’on ne peut définir, une fois pour toutes, ce que doit être une maison contemporaine. Ou plutôt si : il y a des éléments — principalement dans la démarche technique — indéniablement contemporains. De surcroît, toute maison neuve doit être conforme à la Réglementation thermique 2012. C’est la loi.

Voici trois réalisations signées France-Maison-idf qui exposent leurs différences et leurs qualités respectives.

Elles valent la visite.

France-Maisons