Bandeau editorial

Qualité, service, efficacité,
réactivité, souplesse, confiance :

 

Très satisfaits par
les prestations de France-Maisons

 

Nous désirions une maison moderne sur mesure. Nous avons cherché des constructeurs sur le net, comparé les styles de maisons déjà construites, la qualité apparente et le style des réalisations. Nous avons sélectionné France-Maisons dans un premier panel et nous en sommes satisfaits. Madame, qui est dans le bâtiment, avait eu un bon feeling. La mentalité lui plaisait. Nous avons eu affaire à des gens ouverts qui ont pris notre problème à bras-le-corps. Ils se sont intéressés à nous. Ils ont voulu voir notre terrain, nous ont posé des tas de questions, expliqué leur manière de fonctionner. Bref, le courant est passé.

Ça nous a changés. Nous avions rencontré quelque temps auparavant une structure qui, pareillement, construit des maisons modernes sur mesure. Nous avions eu le sentiment d’être « un peu » snobés par l’architecte… Et nous n’avions pas franchement ressenti de l’intérêt pour notre dossier...

Pour notre projet, après quelques hésitations, dès que nous nous sommes mutuellement compris, une communication riche et une collaboration fructueuse se sont installées, avec France-Maisons, dans l’élaboration des plans. Même pendant nos vacances en Corse : nous avons pu correspondre par internet pour finaliser l’étude. Ainsi la demande de permis de construire a pu être déposée en septembre.

Dans un excellent état d’esprit, avant de démarrer le chantier, « notre » conducteur de travaux s’est présenté à la mairie pour une visite de politesse (ce qui est fort rare). Il s’est enquis des obligations éventuelles dans la conduite du chantier notamment quant à l’utilisation de la voirie. Ces bonnes relations se sont révélées bénéfiques. Un recours tardif du voisinage visant à remettre en cause la validité des travaux a stoppé le chantier… France-Maisons-idf s’est empressée de présenter un dossier en mairie dans les délais les plus brefs, et le problème a été réglé en deux semaines (inespéré !).

Travailler avec des gens sympathiques, arrangeants et compétents, c’est agréable.

Ça aussi, ça nous a changés. Nous avions fait construire notre précédente maison et ce fut toute autre chose : pas le droit de visite du chantier, pas le droit de donner son avis sur les malfaçons éventuelles, pas de formulations de réserves, « de toute manière on ne réparera pas » sauf peut-être après recommandé… Il fallait « torcher de la maison ». Un point, c’est tout !

Avec France-Maisons, nous avons rencontré l’accessibilité permanente, les rapports mutuels de confiance toujours positifs, la disponibilité, la réactivité, le service et la qualité. La disponibilité ? un souci sur le chantier, un doute ? pas de problème, un coup de fil à M. Duhaubois, le soir… Si nécessaire, le lendemain matin, ou le surlendemain, il était sur le chantier à sept heures trente, avant notre départ pour le travail, quelquefois même avec l’artisan concerné…

Nous sommes satisfaits, heureux dans notre maison. Elle nous plaît. Si nous devions répéter l’expérience, ce serait avec France-Maisons, bien entendu.

Elise et David D.

 

NouvelleTitre

Cette toiture asymétrique du plus bel effet, est née d’un concours de circonstances. À l’origine, les clients désiraient une toiture à quatre pentes et, pourquoi pas, à débords. Pour une maison moderne, c’est une composante intéressante. Mais le règlement d’urbanisme de la commune (région de Beynes, en Yvelines) interdit « le » quatre pentes : « 11.2 - Les toitures / Pentes / Les toitures doivent être à deux pans ou en combinaison de toitures à deux pans, dont la pente est comprise entre 30° et 45° par rapport à l’horizontale. […] Les débords de toits sont interdits. ». Bigre ! Mais, qu’à cela ne tienne, nous construirons — en combinant deux lignes de faîtage — une maison moderne… Le règlement n’interdit pas les décrochements. Allons-y ! Voici une belle maison moderne asymétrique, avec deux lignes de toits perpendiculaires. La pierre de parement, d’une belle puissance graphique, viendra souligner les ruptures d’alignement. Les clients ont obtenu de France-Maisons ce qu’ils voulaient : une maison moderne… Le résultat est plus que sympathique.

 

Maçonnerie traditionnelle
et pierre de parement, le mariage réussi

Maison moderne asymétrique, pierre de parement, Yvelines, Beynes. 168 m² de plancher et 155 m² de surface habitable agréables à vivre, cette construction, en maçonnerie traditionnelle, est ravalée par un enduit ton pierre clair. Les rehauts de la pierre de parement (stonepanel sahara de chez Cupastone) donnent de la force à l’effet décrochements des volumes…

La baie trapézoïdale vient souligner avec force cet effet graphique et concourt avec la fenêtre oscillo-battante au flot de lumière dans l’escalier. Ci-dessus, la vue de face met en valeur la ligne de toit bien « mouvementée » et ses décrochements graphiques harmonieux et originaux qui animent la façade de cette construction à l’architecture singulière. La toiture est couverte en tuile Giverny ton Sable normand.

 

Belle ligne de toit discontinue

Yvelines. Beynes. Cette maison moderne asymétrique avec pierre de parement, aux lignes discontinues, tire pour partie son caractère d’une distribution intelligente. L’entrée en est la plaque tournante. Alors entrons. La partie « à vivre » au rez-de-chaussée, correspond avec le garage (porte à gauche sous l’escalier). En face on communique avec une belle chambre de 17 m2, sa douche et son cabinet de toilette. Chez France-Maisons-idf, on apprécie depuis longtemps de disposer d’une chambre d’appoint en rez-de-chaussée ; elle peut aussi bien servir de bureau mais son utilité devient incontestable le jour où un des membres de la famille se fait, par exemple, une entorse en pratiquant son sport préféré… Les béquilles et les escaliers ont la réputation de ne pas faire bon ménage…

Salon salle à manger

Cuisine deouis la salle à manger

 

Très belle partie à vivre

Depuis l’entrée, tout de suite à gauche, l’escalier nous emporte à l’étage sans piétiner dans l’« appartement du bas » A droite s’ouvre la très belle partie à vivre : un beau séjour de 23 m2, le sympathique coin repas (17 m2) et, attenante, la grande cuisine de 16 m2 « s’offre » par une ouverture conviviale de 2,50 m. La cuisine est elle-même contiguë au cellier… L’ensemble est carrelé en grès « trace beige » en 45x45 cm et « trace black » en 30x60 cm (Karo concept).

 

Isolation parfaite conforme
à la RT2012

Maison écologique moderne située en Cœur d’Yvelines (communauté de communes), cette construction est parfaitement isolée selon la réglementation thermique (RT2012) dont la norme, par destination, est précisément d’économiser l’énergie consommée pour se chauffer l’hiver, se rafraîchir l’été, s’éclairer, produire de l’eau chaude sanitaire toute l’année, etc. Quel que soit le mode constructif choisi, la perméabilité à l’air doit être maîtrisée : toiture, ouvertures (portes, fenêtres, etc.), réseaux (électriques, tuyauteries, évacuations) sont de véritables « calorivores »

 

Maison moderne asymétrique
Pierres de parement

 

Infiltrométrie. Les test de contrôle
passés haut-la-main

Pierre de parement

Text d'infiltrométrie

Ici, les différents tests obligatoires dont le test d’étanchéité à l’air (infiltrométrie, voir photo ci-dessus) ont été effectués et réussis haut-la-main. Ils donnent une prévision de consommation (dépense prévisionnelle d’énergie), au coût actuel de 460 € annuels pour les 168 m2. Ce chiffre est obtenu sur la base d’une température intérieure moyenne de 18 °C dans les pièces principales et 22 °C dans la salle de bains. La température (imposée par la norme) pouvant être évidemment modulée selon les pièces et les heures par exemple plus frais dans les chambres et plus douillet dans le coin repas… De telle sorte que la température moyenne reste dans les limites prévues. Il faut savoir qu’une augmentation de la température intérieure de 1 °C occasionne une surconsommation de 7 % environ. Par ailleurs, la première année, il faut prévoir un dépassement d’environ 20 % de la consommation, imputable au temps de séchage de la maçonnerie. Après deux années d'occupation de cette maison, les clients ont comparé leurs dépenses d'énergies, toutes consommations confondues (tous équipements ménagers, éclairage, chauffage, etc.) entre leur ancienne maison de 140 m2, 3 250 euros annuels, pour 2 000 euros dans cette nouvelle maison de 160 m2.

 

Chauffage et eau chaude

Le chauffage en rez-de-chaussée est assuré par plancher chauffant alimenté par une pompe à chaleur Atlantic alfea extensa duo. L’étage est chauffé par radiateurs à eau. La pompe à chaleur alimente par ailleurs le ballon d’eau chaude sanitaire.

De grandes baies lumineuses
et du verre anti-effraction

 

Grandes baies anti-effractions

Bureau à l'étage, verrière

Jeu de miroirs à l'entrée

Les volets roulants de couleur anthracite sont intégrés dans la maçonnerie. Les menuiseries alu, anthracite aussi, supportent un vitrage 4/16/4 FE (double vitrage) ou PS100 (vitrage anti-effraction) suivant localisation… coulissantes ; oscillo-battante ; à la française… Ces grandes baies concourent à la luminosité parfaite des pièces à vivre.

Trois belles chambres à l’étage

L’escalier sur-mesure (un quart tournant en hêtre massif) s’élève dans le vide sur lequel se penche la mezzanine qui accueille et distribue trois belles chambres. La chambre parentale de 13 m2 possède sa propre salle de bains, alors que les deux autres se partagent la leur, très éclairée par un Velux. Les clients viennent d'aménager un petit bureau pour Madame, protégé par une belle verrière.

 

Jeu de miroir dans l’entrée
entre le rangement, la porte et l’escalier

L’entrée de cette maison écologique moderne en Cœur d’Yvelines, bénéficie du flot de lumière déversé par la mezzanine, les miroirs du vaste placard jouent avec la porte d’entrée, l’escalier et sa baie oscillo-battante. L’esthétique y compte pour beaucoup, évidemment, mais l’essentiel est d’avoir prévu un superbe rangement.