Une équipe efficace et de confiance
La tranquillité

  « Notre aventure avec France-Maisons a démarré le 1er mai 2015. Nous venions d’acquérir un terrain à bâtir sur les coteaux de Sèvres et cherchions un constructeur sérieux, raisonnable, réactif et de parole. J’avoue que trouver un professionnel ouvert le jour de la fête du Travail fut pour nous de bon augure !

La semaine suivante nous rencontrions pour une succession de rendez-vous, l'architecte accompagné du commercial, afin d'apprécier sur site, quelles seraient les contraintes techniques et administratives liées à l’implantation d’une maison réalisée sur mesure, sur un terrain en pente, très arboré. Ce projet devait tenir compte par ailleurs de nos aspirations quant à la distribution des pièces, et de nos possibilités financières.

Nous avons signé avec le vendeur du terrain l’acte d’achat définitif en novembre 2015 et nous nous sommes installés dans notre maison construite par France Maisons en décembre 2016 ! Nous avons bénéficié d’une écoute toujours attentive et bienveillante, de conseils techniques avisés, d’une souplesse dans la gestion des difficultés, incontournables sur un tel projet.

Franck, le conducteur de travaux, nous a guidés tout au long de ce projet piloté par Madame ou Monsieur Duhaubois si nécessaire.

C’est une équipe de choc, efficace et de confiance. Ceci a un prix, celui de la tranquillité !

  Pour cela, bravo ! Mon mari et moi-même adressons nos sincères remerciements à France-Maisons et à ses prestataires, forcément choisis dans la même veine ! »

 

Séverine A-L. Sèvres

Les clients désiraient un « dedans dehors »
dans la verdure

 Sèvres (Hauts-de-Seine), centre-ville. Proche du métro et de la gare SNCF, le fort beau petit terrain en pente (300 m2) provient d’une division, dans un environnement de résidences de qualité. Bien que le Plan local d'urbanisme (PLU) verrouille un peu les possibilités, — ici « un peu » est un euphémisme — l’architecte de France-Maisons a pu donner habilement satisfaction aux clients qui désiraient vivre dans la verdure… Une philosophie « dedans dehors » permet d’exploiter avec subtilté le potentiel de l’environnement végétal existant et projeté. Une réussite. De la contrainte naît la créativité. Ce qu’il fallait démontrer.

Moderne, design contemporain
« dedans dehors ». Façade animée

À commencer par cette façade élégamment animée. La porte-fenêtre rassemble dans le même « champ » la cuisine et la terrasse en herbe. On comprend que, la végétation s’étoffant, elle va tenir une place importante dans la destinée esthétique et pratique de cette maison. Le hublot jette un regard quasi humain sur les abords. La casquette — c’est ainsi qu’on nomme ce type d’avant-toit — protège l’entrée de la maison (avac sa porte gris anthracite à l'extérieur et blanc à l'intérieur) et la baie vitrée du salon. Le tout forme un ensemble vivant résolument graphique, où chaque élément joue sa partition avec élégance. Le perron, très accueillant est aussi remarquablement intelligent puisqu’il dissimule le local poubelle (porte à droite en descendant vers le garage).

 

Sèvres façade arrière balcon terrasse escalier

 La façade arrière cultive la même philosophie graphique. La photo ci-dessus, en légère contre-plongée, témoigne du vif désir de « dedans dehors ». Cette préoccupation, purement esthétique et conviviale, a pour effet d’agrandir « l’espace vital » de chaque niveau. De grandes baies éclairent toute la façade. Deux des trois chambres de l’étage supérieur se prolongent sur un vaste balcon. Partie très expressive de cette architecture, la terrasse (en réalité, c'est un grand balcon), se vit comme une extension de « l’open space », vaste plateau chaleureux du niveau intermédiaire : cuisine, salle à manger, séjour, salon, d'un seul tenant. Une image ci-dessous montre avec à propos le retentissement, l’un envers l’autre, dedans et dehors, des deux salons (intérieur et terrasse).

Utiliser le règlement d’urbanisme (PLU)
Sèvres (Hauts de Seine)

La moitié du sous-sol (côté façade avant) étant résevée  aux garages à voiture, vélos,  poussettes, et au cellier… on a profité, dans le même esprit, de l’espace libre, à l’arrière, pour organiser une aire, ouverte et couverte, en osmose avec le jardin paysager. À l’envi, selon l’humeur, on tirera profit de cette aire abritée donnant sur le jardin, pour organiser, une salle à manger d’été, ou (et) une salle de jeu de plein air, exemple tennis de table et (ou) un salon de jardin au sec (image ci-dessous à droite : sympa, la palette de salon. Sourire), etc. Encore de la surface « gratuite ».

Evidemment, l’escalier, fait partie du « spectacle ». Sa noble légèreté, posée sur un limon crémaillère central, provoque un appétit de verdure... « Allons voir si la rose...»

 

Les deux salons

Le salon sur la terrasse

Répétons l’aphorisme déjà cité : « de la contrainte, naît la créativité ». Le plan local d’urbanisme impose sa loi à l’architecte, ce qui contraint l’homme de l’art à exercer… son métier : faire preuve de créativité. Notre « balcon terrasse » est posé sur deux consoles de béton armé en porte à faux… Épatant, bien plus esthétique que des poteaux, cette technique permet de surcroît d’utiliser une surface « gratuite » au regard de la réglementation.

Terrasse suspendue moderne design
(balcon sur console)

En effet, si un poteau de soutien « touche » le sol, la surface du balcon qu’il supporte est ajoutée à la surface de la maison. Dans notre cas, on aurait dépassé les normes réglementaires du PLU (ratio surface terrain / surface maximum constructible). La construction d'une console est une performance technique : le porte à faux, est un art. Et le magnifique résultat est payant.

 

La console en porte à faux

Le salon au jardin

Grand balcon à l’étage supérieur. Une bande à ourlet (chasse à la goutte d’eau), de la couleur des menuiseries, protège et habille la rive de dalle du balcon. Le carrelage gris imitation parquet (Porcelanosa) d’un très bel effet, déborde d’un petit centimètre au-dessus de cette bande à ourlet pour égoutter « proprement » le balcon.

Grand balcon
garde-corps posé à l’Anglaise

Le garde-corps du balcon est fixé sur cette rive ourlée. La pose à l’anglaise très design (fixation en rive sur platine verticale) de ce garde-corps laisse le sol du balcon vierge de tout accessoire et (poteau, platine) libère visuellement de la surface.

 En dessous, en quiconce, la magnifique « terrasse » suspendue. Son garde-corps est fixé sur platine à plat, sur la terrasse.

Deux manière de fixer les garde-corps

Ci-dessus. L'utilisation
de l'espace libre du sous-sol
« dedans dehors ».

Puis les balcons en quinconce
et les deux modes de pose des
garde-corps.

 

 

La cuisine

Ci-dessus. La belle cuisine (fabriquée sur mesure par MBC Décoration) est généreusement éclairée par la porte-fenêtre qui donne sur le terrain en façade avant… Ci-dessous, l’élégant escalier blanc mène au dernier niveau, celui des chambres. Une belle salle de bain cache astusieusement la douche à l’italienne derrière la cloison qui porte lavabo et miroir… Voir en colonne de droite la salle de bain originale et ses carreaux de « ciment » à l'ancienne.

Aurin Leon Escalier

Aurin Leon Salle bain

Aurin Leon douche astucieuse